Je reprends un article écrit 

sur mon ancien blog et c'est là que je me rends compte

que je vous néglige malgré les pensées amicales

qui s'envolent régulièrement vers vous.

Tout ne va pas comme je l'espérais,

la bête se révolte et après 4 chimios pénibles

nous allons en recommencer une nouvelle mercredi prochain...

Je me sentais assez bien malgré cette fatigue

omniprésente qui me fait vous négliger.

Il a suffit de me replonger quelques années

en arrière pour retrouver cette délicieuse recette

que je vous livre à nouveau car il est tout près de nous

ce bonheur qui nous aide à avancer.

 

Confiture de bonheur

A réaliser un matin d'été...

Tu sais un de ces matins où le soleil

se lève un peu plus tard,où les ombres s'étirent vers l'ouest,

où les près alentour sont couverts de rosée argentée...

Prends un petit panier,

 nous ne ferons qu'un seul pot.

En fait cette confiture se consomme très vite,

tu ne peux enfermer le bonheur en bocal...

Pour cette recette nous ne coupons aucune fleur.

Nous cueillons délicatement quelques couleurs de vie.

Cueille quelques pétales de rose, pour l'odeur.

Dix pétales de roses claires

Dix pétales de roses roses

Dix pétales de roses jaunes

Une nigelle de Damas

Un pavot rose

juin 20142

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vingt capucines pour le goût.

Glisse dans ton panier

un bouquet de dahlias si élégants.

aout 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vas vers le fond du jardin et ramène-moi de ces fleurs jaunes

si hautes et si élégantes dont je ne connais le nom.

N'oublie pas en passant près de la gerbe d'or d'en cueillir quelques brins...

Si tu trouves au cours de ta promenade un papillon ou deux,

une libellule, un escargot,

demande-leur de t'accompagner, ils le font volontiers.

Et surtout n'oublie pas la cloche de l'église,

elle chantera pour toi l'heure de fin de cueillette.

 

Voilà, munie de tous ces ingrédients délicats,

nous allons ensemble les mêler, les humer, les sucrer à discrétion.

Sens-tu cette délicieuse odeur d'amour, d'amitié de bonheur simple?

Dispose tout cela dans un joli pot de confiture

sur lequel tu colles une belle étiquette où tu écris

au porte-plume, à l'encre bleue, en italique,

en respectant pleins et déliés.

"Confiture de bonheur".

Ne ferme surtout pas le pot,

laisse-le s'épanouir en liberté.

 

Merci de me rester fidèles malgré mon absence,

j'aimerais tellement que tout soit comme avant.

Je vous embrasse et vous remercie d'être auprès de moi.